Paul Mignard par Diana Campbell-Betancourt

Traduction d’un essai de catalogue publié par Jérôme Poggi (Paris), 2019.

Dans le christianisme, il est question de trouver la foi pour soulever des montages. Dans le taoïsme, il s’agit plutôt de faire l’expérience des montagnes au-delà des limitations de la vie humaine. Dans l’oeuvre de Paul Mignard, ce motif sublime et récurrent nous invite à reconsidérer notre place dans l’espace et le temps en ouvrant nos imaginaires vers ce qui pourrait être considéré autrement comme hors d’atteinte.

Diana Campbell Betancourt, “Le cinquième point cardinal”, in Paul Mignard – Un ciel tout vert, Jérôme Poggi (Paris), cat. exp., 2019, p. 51, extrait.
Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *