Art Criticism

Benjamin Sabatier : Be it Yourself ! Qu’est-ce que c’est ?

Benjamin Sabatier : Kit IBK – DIY 1361 – Série spéciale Biennale de Paris (2006).
Introduction de site web publiée sur www.ibk.fr (Paris), 2010.

URL

Depuis sa fondation en 2001, IBK (International Benjamin’s Kit) mène le programme esthétique de Benjamin Sabatier au coeur des réalités socio-économiques. Conçu comme oeuvre d’art à part entière et véritable structure de production, avec un sigle rappelant tout aussi délibérément celui de la chaîne IKEA que celui de la couleur IKB (International Klein Blue) brevetée par Yves Klein, IBK réfléchit l’art contemporain sous le prisme de la marchandise. Opportunément, le prénom de l’artiste invoque à lui seul Walter Benjamin et ses théories de l’art à l’ère de la reproductibilité technique.

Berceau d’oeuvres d’art uniques au potentiel sériel, des assemblages et des kits dont les matériaux sont systématiquement tirés de l’environnement modeste ou résiduel immédiat de la consommation (notamment du chantier), IBK est guidé par la volonté de rendre l’expérience artistique accessible dans le prolongement de la philosophie DIY (Do It Yourself) issue des utopies hippies et anticonsuméristes des années 1960. En effet, Benjamin Sabatier encourage la participation et l’émancipation créative des consommateurs par le bricolage et l’appropriation possible de ses modes de fabrication transparents.

Concept esthétique qui offre un modèle d’économie alternative pour le marché de l’art, IBK propose ainsi de gommer la séparation entre les fonctions de production et de consommation qui prive les consommateurs de leur savoir-faire, c’est-à-dire de leur capacité de participation à la socialisation du monde par sa transformation. Face aux enjeux économiques actuels qui engagent nos sociétés coopérativement (l’environnement, le traitement des déchets, le commerce équitable, la croissance ou encore le partage des expériences sociales au sens large), Benjamin Sabatier suggère le devenir-artiste de chacun dans la fusion de l’expérience esthétique et créatrice.

Standard

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Solve this hardcore problem *