Jitish Kallat par Ranjit Hoskote, and Peter Nagy

Traduction de textes d’exposition publiés par Templon (Paris), janvier-février 2019.

Comme les murs palimpsestes [de Bombay], suppurant de moisissures, ou encore les cages d’escaliers publiques souillées par les crachats  des mâcheurs de bétel, les peintures de Kallat paraissent anciennes avant l’heure et souffrent en silence ces diverses injures.

Peter Nagy, “Les peintures Palindrome / Anagram de Jitish Kallat”, Templon (Paris), janvier-février 2018, extrait.

À l’échelle des temps géologiques, qui voit s’inscrire dans les strates profondes de la croûte terrestre trésors de fossiles et de témoignages documentant les cycles d’activité volcanique ou encore l’évolution sédimentaire, nos vies humaines et tout ce qu’elles contiennent d’aspirations et d’ambitions n’occupent pas plus de place que les rêves des trilobites et des ammonites.

Ranjit Hoskote, “Dialogues avec le Cosmos : oeuvres récentes de Jitish Kallat”, Templon (Paris), janvier-février 2018, extrait.
Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *